• Fleur de Pains

Combien restent-ils de boulangeries traditionnelles en Suisse ?

Mis à jour : mai 17

Nous vous l’avions annoncé en mars dernier, une motion est en train de faire son chemin jusqu’au Conseil Fédéral pour rendre obligatoire la provenance des produits de boulangerie.


Chez Fleur de Pains, nous attendons avec joie la validation de ce nouveau règlement. En effet, cela va mettre en avant nos confrères boulangers qui, comme nous, élaborent leurs pains dans la région et dans le respect des méthodes traditionnelles. De plus, cette motion aidera également nos clients à faire leurs achats en pleine conscience et à avoir des informations transparentes et complètes.


Sans oublier que, depuis 1980, plus du 70% des boulangeries artisanales ont disparu. Effectivement, en 1980, nous comptions 5'000 boulangeries dans toute la Suisse, versus 1'500 en 2017. Sachant que selon l’Association suisse des patrons boulangers-confiseurs, entre 40 à 70 boulangeries ferment chaque année, nous pouvons voir ce chiffre à la baisse et imaginer qu’aujourd’hui, seules 1'250 boulangeries existent encore en Suisse.


Ces fermetures peuvent s’expliquer de plusieurs raisons. Premièrement, le nombre accru de stations-services qui proposent un vaste assortiment de pain soi-disant « frais » jusqu’à la fermeture. Très souvent importés, ce pain se décongèle rapidement c’est pourquoi, les clients peuvent trouver du pain encore tout chaud sur les étals des stations-services jusqu’à la fermeture.



Pour un boulanger qui fait reposer son pain pendant plusieurs heures et/ou crée son propre levain naturel, il est impossible d’être autant flexible sur la disponibilité de ses produits frais. Il faut effectivement plus de 14h pour créer du levain naturel et le temps idéal de repos total pour un pain est de presque 30h !


La qualité passe donc en second plan au détriment de la disponibilité qu’offrent les stations-services voire même les discounters et ce phénomène explique en partie la fermeture de nombreuses boulangeries. D’autres éléments peuvent également nous donner des informations sur cette triste réalité et nous vous en reparlerons prochainement !


129 vues0 commentaire